A l’heure où le métier de charpentier marine tend à disparaître, l’engouement autour des bateaux en bois comme l’Hermione, lui, n’a pas faibli ! Alors même s’il s’agit là d’un vieux métier, nous, on est plutôt fier de notre client dont le savoir-faire n’est plus à démontrer et qui a fait de sa passion un métier.

Nicolas Chanteloup : la passion conduit bien plus loin que l’on ne pense

Nicolas Chanteloup est ingénieur dans l’industrie, mais ça c’était avant… Avant qu’il ne décide de racheter le chantier Despierres à La Rochelle en 2016. Un petit retour en arrière s’impose quand même puisque vous vous doutez bien que cette idée n’a pas germé du jour au lendemain !

Petit déjà Nicolas Chanteloup préférait le modélisme aux consoles. Et c’est en 2010 qu’il décide de voir les choses en plus grand en rachetant le « Sainte-Anne », un vieux voilier de 1933 classé Monument Historique. Il le retapera et finalement décidera de chavirer professionnellement. Il passe alors son diplôme de capitaine et en 2013 devient skipper. Puis, en 2016, il rachète un chantier naval spécialiste du bateau en bois : le chantier Despierres.

Un nouvel élan pour le chantier Despierres

logo chantier despierres exco valliance

Le chantier Despierres, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’une des dernières adresses rochelaises exclusivement dédiée aux bateaux en bois. En l’espace de 2 ans, Nicolas Chanteloup a doublé la masse salariale passant de 4 à 8 salariés et pour cause… Le carnet de commandes n’a cessé de se remplir : particuliers, collectivités, marins pêcheurs… La clientèle du chantier Despierres est aussi variée que les prestations demandées, et c’est bien ce qui passionne Nicolas Chanteloup ! Il ne s’ennuie jamais. Le chiffre d’affaires est d’ailleurs lui aussi en pleine croissance.

croissance chantier despierres exco valliance

 

De belles reconnaissances et récompenses

Si le chantier Despierres a récemment été mis à l’honneur en faisant partie des lauréats des Trophée de l’artisanat 2018 catégorie Excellence des Savoir-faire en mai dernier, c’est à la mi-avril que la bonne nouvelle est arrivée par courrier. Le chantier Despierres venait alors d’obtenir le label Entreprise du Patrimoine Vivant : une reconnaissance des savoir-faire de l’entreprise. Le chantier rejoint ainsi un réseau de 15000 entreprises françaises distinguées pour leur savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Depuis la loi en faveur des PME du 2 août 2005 (article 23), ce label est attribué par l’Etat pour une durée de 5 ans et récompense  » toute entreprise qui détient un patrimoine économique, composé en particulier d’un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire. »

Le chantier Despierres fait désormais partie d’une véritable vitrine du savoir-français pour les clients du monde entier : www.patrimoine-vivant.com.

chantier despierres patrimoine vivant exco valliance